La fin du chantier des collections est marquée par le déplacement, la mise en caisse et l'arrivée dans les réserves des plus grands formats.

Les dernières œuvres quittent le musée, parmi elles l’Océan qui par sa grandeur doit emprunter le même chemin que le Canot de l’empereur. Ces dernières manœuvres donnent lieu à une opération insolite pour un musée, casser un mur pour sortir deux canons autrefois emmurés pour cause de réaménagement des salles.

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *