Je m’appelle Bénédicte Massiot, je suis restauratrice du Patrimoine, spécialisée en métal et formée à la conservation-restauration des modèles de bateaux.

L’atelier de restauration du musée, constitué de trois restaurateurs, a pris en charge la conservation de 100 modèles, parmi les plus fragiles et les plus précieux de la collection.

Ma fonction est de permettre le déplacement de ces modèles en toute sécurité, depuis les salles d’exposition jusqu’aux réserves. Chaque objet est ainsi minutieusement dépoussiéré, photographié, puis ses dimensions et ses altérations sont compilées dans des fichiers qui intègreront la base de données du musée. Lorsque cela est nécessaire, les éléments amovibles sont conditionnés à part ou sécurisés sur le modèle et quelques interventions de restaurations sont effectuées. Il s’agit alors de conservation curative sans visée esthétique mais qui assure l’intégrité de l’œuvre : collage de pièces décollées ou désassemblées, réamarrage de gréements en fibre textile ou métal, refixage d’écailles de polychromie…

L’œuvre est alors prête à être transférée.

Comment je vois le musée après sa rénovation ?

Le musée de demain sera un musée ambitieux, proche du public, abordant le thème de la mer comme un patrimoine commun ouvert sur la grande aventure maritime. La conservation des œuvres y sera assurée de façon optimale.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *