Et si l’exposition était une émotion : coups de cœur de commissaires

 

Un mois avant l’exposition Dans les mailles du filet , une première avait lieu au musée du côté des réseaux sociaux : la participation à l’événement mondial autour de la conservation : Ask a curator, permettant au public d’interroger les personnels des musées participants. A cette occasion les commissaires de l’exposition ont pu dévoiler l’exposition et surtout leurs coups de cœur.

 Parmi les coups de cœur : un peintre, un cinéaste et deux enfants.

Le peintre,

Un artiste méconnu cousin d’André Gide, Albert-Guillaume Démarest qui représente le cycle de vie du marin, avec des tableaux étonnant et émouvant : Le péril en mer, le vœu. Qui fit l’objet d’une exposition au musée des Beaux-arts de Rouen en 2007.

Le cinéaste,

c’est le père Yvon aumônier des Terre-Neuvas, avec ces portraits de marin au cœur de la tempête. Auquel Télérama consacrait un article

Les deux enfants,

Ce sont ceux de la photo grandeur nature qui trône dans l’exposition, deux graviers portant une morue aussi grande qu’eux. Des enfants de 10 ans employés à Saint Pierre et Miquelon à faire sécher les morues sur la grève ; photo qui rappelle la misère de ces gamins qui partaient seuls à Saint Pierre et passaient la journée à retourner le poisson.

Comme vous pouvez le constater ce sont des coups de cœur bien éclectiques qui illustrent la diversité de l’exposition.

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *