La pêche à la morue, ses conséquences géopolitiques et Enrique Iglesias.

Exposition dans les mailles du filet © musée national de la Marine/A.Fux  Oui, vous avez bien lu, aujourd’hui, nous allons parler de morue, de géopolitique et d’Enrique Iglesias. La pêche, ça mène à tout. Rapide rappel historique, indispensable pour comprendre la situation : l’Angleterre et la France sont présentes dans les eaux de Terre-Neuve depuis le début du 16e siècle. Les deux royaumes se partagent les bancs de morue, une ressource alors abondante et véritable « or blanc », mais revendiquent aussi les autres richesses du Nouveau Monde : ces deux puissances coloniales cherchent à agrandir leurs empires respectifs. La guerre est inévitable… D’abord…

FacebookTwitterGoogle+Share

Souvenir d’un Terre-Neuva

Exposition dans les mailles du filet © musée national de la Marine/A.Fux  Granville, Départ des Terre-neuvas, [1900-1910]. Lucien Rudaux (1847-1947) © Conseil général de la Manche, arch. dép.,  De St Malo, Marie-Ange Guérin a pris la mer par envie de partir loin de sa campagne, de ses terres, de s’exiler, voir un ailleurs. Peut-être que son frère armateur l’a guidé dans ce choix ? ? Il n’était pas un paysan, pas né pour « La terre ». Après avoir faits ses armes sur le cuirassé Ernest Renan, puis scaphandrier, Marie-ange était près à reprendre encore la mer, mais autrement. Pourquoi vouloir aller…

FacebookTwitterGoogle+Share

1980 « Les bagnards de la mer » existaient encore

Exposition dans les mailles du filet © musée national de la Marine/A.Fux Non. Nous n’étions pas en 1946 au moment où le révérend père Yvon, le célèbre aumônier des terre-neuvas, publiait son ouvrage consacré aux « Bagnard de la mer », ces pêcheurs bretons et normands qu’il avait défendu entre les deux guerres avec toute sa foi de religieux et son engagement de combattant social sur les Bancs de Terre-Neuve à bord des navires de la Société des Œuvres des Mers. Nous étions en octobre 1980. La grande pêche à la morue sur les Bancs n’en finissait pas de mourir. L’archipel de…

FacebookTwitterGoogle+Share