La pêche à la morue, ses conséquences géopolitiques et Enrique Iglesias.

Exposition dans les mailles du filet © musée national de la Marine/A.Fux  Oui, vous avez bien lu, aujourd’hui, nous allons parler de morue, de géopolitique et d’Enrique Iglesias. La pêche, ça mène à tout. Rapide rappel historique, indispensable pour comprendre la situation : l’Angleterre et la France sont présentes dans les eaux de Terre-Neuve depuis le début du 16e siècle. Les deux royaumes se partagent les bancs de morue, une ressource alors abondante et véritable « or blanc », mais revendiquent aussi les autres richesses du Nouveau Monde : ces deux puissances coloniales cherchent à agrandir leurs empires respectifs. La guerre est inévitable… D’abord…

FacebookTwitterGoogle+Share

Souvenir d’un Terre-Neuva

Exposition dans les mailles du filet © musée national de la Marine/A.Fux  Granville, Départ des Terre-neuvas, [1900-1910]. Lucien Rudaux (1847-1947) © Conseil général de la Manche, arch. dép.,  De St Malo, Marie-Ange Guérin a pris la mer par envie de partir loin de sa campagne, de ses terres, de s’exiler, voir un ailleurs. Peut-être que son frère armateur l’a guidé dans ce choix ? ? Il n’était pas un paysan, pas né pour « La terre ». Après avoir faits ses armes sur le cuirassé Ernest Renan, puis scaphandrier, Marie-ange était près à reprendre encore la mer, mais autrement. Pourquoi vouloir aller…

FacebookTwitterGoogle+Share

1980 « Les bagnards de la mer » existaient encore

Exposition dans les mailles du filet © musée national de la Marine/A.Fux Non. Nous n’étions pas en 1946 au moment où le révérend père Yvon, le célèbre aumônier des terre-neuvas, publiait son ouvrage consacré aux « Bagnard de la mer », ces pêcheurs bretons et normands qu’il avait défendu entre les deux guerres avec toute sa foi de religieux et son engagement de combattant social sur les Bancs de Terre-Neuve à bord des navires de la Société des Œuvres des Mers. Nous étions en octobre 1980. La grande pêche à la morue sur les Bancs n’en finissait pas de mourir. L’archipel de…

FacebookTwitterGoogle+Share

Le film Le Crabe-tambour (1977) de Pierre Schoendoerffer : raisons d’un choix

Dans la plupart des films de Pierre Schoendoerffer, des rushes de reportages tournés pendant la guerre d’Indochine à son dernier film de fiction basé sur son roman Là-haut au dessus des nuages (2002) en passant par La 317e section (1965), son premier film de fiction réalisé à partir de son premier livre, ou encore La section Anderson (1967), Oscar du meilleur documentaire, la guerre d’Indochine et du Vietnam représente l’assise conceptuelle de son inspiration ou, plus précisément peut-être, ce sont les parts d’ombre et de lumière habitant les combattants et leur basculement irréversible vers la mort, celle donnée et celle…

FacebookTwitterGoogle+Share

Paimpol, les veuves de marins et Pierre Loti

Pêcheur d’Islande raconte les épreuves de la pêche à la morue auxquelles s’affrontent, au 19e siècle, les rudes marins de Paimpol. Pierre Loti, était sensible à l’épopée de ce grand voyage de six mois dans les brumes des côtes d’Islande. Il a décrit le travail dangereux, épuisant de cette pêche à l’or blanc. Ses risques mortels. Tant de goélettes qui ne reviennent pas au port et laissent des familles démunies de toutes ressources. Ému par ces veuves et ces orphelins, Pierre Loti a lancé un appel dans Le Figaro en 1887 après deux naufrages de bateaux d’Islandais ainsi qu’on appelait ces hommes, La petite Jeanne et La Catherine…

FacebookTwitterGoogle+Share

Peut-on filmer la pêche « durable » ? A propos du Chant d’une île (2015) de Joaquim Pinto

Il n’est pas simple d’établir une filmographie des œuvres qui contribueraient à faire comprendre les « enjeux » du monde maritime contemporain, par exemple l’exploitation halieutique des océans. Le risque est grand d’y inclure de purs navets, sous prétexte qu’ils seraient intéressants pour la thématique, ou encore de ne traiter d’œuvres majeures qu’à travers le prisme de leur qualité documentaire. Que serait la scène de la pêche au thon dans Stromboli (1950) de Roberto Rossellini sans le contre-champ sur le visage de Karen (Ingrid Bergman), saisie d’effroi devant la sauvagerie de la tonnara ? Le montage procède ici à un mélange des genres…

FacebookTwitterGoogle+Share

« La pêche : état de santé » une animation pour un état des lieux

Moi, humain, j’ai toujours considéré les océans comme un espace immense, magnifique et … inépuisable Présentée dans l’exposition Dans les mailles du filet, cette vidéo introduit la dernière partie de l’exposition consacrée à la gestion des ressources marines et à la pêche durable. Avant de donner la parole aux acteurs impliqués dans les problématiques de la pêche durable et responsable, l’animation présente un état des lieux de la pêche aujourd’hui et introduit les quatre grandes thématiques de cette troisième partie de l’exposition : Questions sur la pêche ( quotas, rejets, pêche en eaux profondes ), aquaculture, pêcheurs pour demain (…

FacebookTwitterGoogle+Share